fbpx

VIDEO – 7600 mètres de chute libre sans parachute pour dénoncer les mises en prod du vendredi soir

Le cascadeur américain Luke Aikins a réussi son pari fou dans la nuit du samedi 30 au dimanche 31 juillet : sauter de 7600 mètres sans parachute. Après avoir été lancé à 193 km/h, sa chute a duré 2 minutes et s’est terminée dans un filet de 30 mètres de côté suspendu à 80 mètres du sol.

image

Mais derrière ce geste insensé se cache un objectif plus profond : la dénonciation par Luke des mises en prod du vendredi soir.

Après avoir échangé avec un certain nombre de ses amis dans l’informatique, Luke s’est en effet rendu compte du stress ultime que peuvent être amenés à ressentir les développeurs lors de leurs mises en prod, et plus particulièrement au cours de celles qu’ils effectuent à seulement quelques heures du week-end.

Afin de réussir son exploit, Luke a passé ces 6 derniers mois auprès de plusieurs développeurs informatiques en charge de déployer les solutions de leur société. Comme le cascadeur le confirme, les passages en prod étaient bien souvent demandés pour le vendredi soir : “C’était très stressant et il fallait toujours faire preuve d’énormément de concentration et sang-froid. Demander un tel effort juste avant le week-end est révoltant”.

Red Bull, son sponsor habituel, a même refusé de s’associer à cet évènement, c’est dire la dangerosité de la démarche. La chute était quant à elle transmise quasiment en direct sur Fox News, avec, à la demande de plusieurs développeurs, un léger différé en cas de drame. Lors des essais, un mannequin lancé à sa place avait en effet traversé le filet avant d’éclater au sol.

Marc, développeur pour une SSII en région parisienne, témoigne : “En visionnant la vidéo, j’ai ressenti exactement la même chose que pendant certains de mes passages en prod les plus critiques, ceux où je me retrouve seul dans l’open space, livré à moi-même, le vendredi soir. J’en ai encore des frissons”.

Jean-Louis, responsable de service informatique, avoue quant à lui ne pas comprendre le geste de cet homme et encore moins ses motivations : “Nous demandons souvent à nos équipes d’effectuer ce genre d’opération, et tout se passe à la perfection, nous n’avons jamais eu de retour négatif de la part de nos clients”.

Source : L’Express

Las Vegas te tend les bras, inscris-toi à la BattleDev !

Rejoins ce grand concours en ligne de développeurs et tente de remporter un séjour de 4 jours pour le prochain CES, et plein d'autres lots !