Stephen Wilhite, le créateur du GIF, est mort

Triste nouvelle : Stephen Wilhite, l'inventeur du GIF, est décédé la semaine dernière, emporté par le Covid à l'âge de 74 ans.

Wilhite travaillait chez CompuServe dans les années 1980 lorsqu'il a inventé le GIF (Graphics Interchange Format). La société CompuServe a par la suite introduit le format à la fin des années 80 comme un moyen de distribuer des images de "haute qualité et de haute résolution" (on se comprend vu l'époque) en couleur et à un moment où les débits internet étaient très (très très) limités.


Le premier GIF uploadé sur Internet en 1987,
par Stephen Wilhite lui-même

Dans les années 90, les GIFs sont utilisés pour des animations classiques et notamment créer des effets "wahou" sur les sites web au design désormais douteux. Ils sont également utilisés dans le cadre de la transparence que peut offrir leur format.

Dans les années 2000, début du 21ème siècle, le GIF fait son apparition au format on-ne-peut-plus-kitsch-et-ringard, dans les premiers espaces sociaux comme Myspace ou encore Skyblog en France (désolé pour ce douloureux souvenir).

Mais l'âge d'or du GIF prend naissance dans les années 2010, notamment avec l'apparition des "Tumblr de GIFs" (et croyez-moi, je sais de quoi je parle). 😉

Les GIFs sont alors utilisés pour reprendre et revivre en boucle des bouts de films, séries ou de vidéos cultes et deviennent un phénomène mondial. On parle de "gifs réactionnels" (ou reaction GIFs pour les BG parmi vous qui comprennent l'anglais), qui illustrent les situations du quotidien.

La renaissance des GIFs ne s'arrête pas là : ils sont par la suite introduits dans les communications en ligne, finissant par s'intégrer nativement dans des applications comme Messenger, Whatsapp (oui je sais c'est la même boîte avec ses metapotes), et même les chats d'entreprise !

On prononce "JIF", pas "GUIF"

Alors que des débats ont pris place pendant plusieurs années sur la prononciation correcte du mot "GIF", Stephen Wilhite a quant à lui toujours été clair sur la manière dont celui-ci devait être dit : on prononce "JIF", pas "GUIF" martèle-t-il à chaque fois que la question lui est posée.

En 2013, l'informaticien reçoit des mains du créateur de Tumblr David Karp un Lifetime Achievement Award à la cérémonie des Webby Awards, qui récompense l'excellence sur Internet, pour son invention.

Plutôt que prononcer un discours pour accepter son prix, Stephen Wilhite en profite pour afficher une animation qui provoque l'hilarité :

Comme vous le savez, les GIFs font pleinement partie de l'ADN des Joies du Code, et sont à l'origine du buzz inoubliable qu'a vécu le site (ex-Tumblr) en mai 2012.

C'est aussi grâce aux GIFs que Les Joies du Code a continué de se développer au fil de ces presque 10 dernières années, au point d'atteindre le statut de média reconnu (et apprécié, je l'espère) de la communauté des développeurs, et grâce à eux que je me consacre désormais pleinement à mon site, ma passion, depuis bientôt un an.

Alors quoi de plus naturel que de rendre hommage à leur créateur, Stephen Wilhite, en publiant ici son GIF préféré : il s'agit de Dancing Baby, un bébé en 3D qui danse, et qui nous vient de l'année 1996. Pardonnez mon absence de souvenir — j'avais 5 ans —, mais l'histoire raconte que ce GIF est devenu viral à l'époque ou les "memes" et autres "buzz" Internet étaient encore loin d'exister.

À lire aussi sur Les Joies du Code :

🏆 [TOP] Les 21 meilleurs gifs de l'année 2021 sur Les Joies du Code

10 femmes qui ont révolutionné l'informatique et la programmation

À propos de l'auteur
Nicolas Lecointre
Chief Happiness Officer des développeurs, ceinture noire de sudo. Pour rire, j'ai créé Les Joies du Code. J'utilise Vim depuis 10 ans parce que je sais pas comment le quitter.