Sortie de Vim 9.0 : nouveau langage de script et amélioration des performances

Après deux ans et demi de développement, et pour le plus grand plaisir des adorateurs d'éditeurs "old school" dont certains d'entre vous font probablement partie, une nouvelle version de Vim vient de voir le jour.

Sorti hier, Vim 9.0, qui succède à la version 8.2 de l'éditeur, apporte un nouveau langage de script, des améliorations de performances et une fiabilité accrue.

Ce nouveau langage, Vim9 promet d'améliorer considérablement les performances des scripts Vim, avec une vitesse d'exécution 10 à 100 fois plus rapide, tout en se rapprochant de langages plus courants comme JavaScript, TypeScript ou Java. Les développeurs du projet prévoient d'ailleurs d'y introduire la gestion de classes.

L'arrivée de ce nouveau langage de script apporte une légère perte de rétrocompatibilité, un mal nécessaire, selon l'annonce faite sur le site officiel, pour l'amélioration des performances.

Le langage Vimscript déjà existant reste présent et fonctionnera toujours dans cette nouvelle version, seuls les scripts commençant par la ligne vim9script seront traités différemment par l'éditeur. Soyez rassurés : vos scripts legacy ont donc encore de beaux jours devant eux.

Parmi les nouveautés techniques apportées par Vim9 :

  • La nécessité de définir les fonctions avec def pour bénéficier des nouvelles performances
  • L'obligation de spécifier les types des paramètres et des retours
  • L'usage du backslash n'est plus nécessaire pour poursuivre une ligne
  • Il est maintenant plus simple de spliter de larges scripts, en utilisant export pour mettre des fonctions et variables à disposition d'autres scripts (en passant par import pour les récupérer)
  • Les commentaires commencent désormais par #, en remplacement de la syntaxe avec les double quotes, qui interféraient avec l'usage de chaînes de caractères

Vous pouvez télécharger Vim 9.0 depuis le site officiel de Vim. De même, les packages devraient être disponibles pour les systèmes basés sur Debian et Ubuntu.

C'est bien beau tout ça, mais ça ne nous apprend toujours pas comment on fait pour sortir de Vim. 👀

À lire aussi sur Les Joies du Code :