Selon GitHub, les développeurs travaillent plus depuis le début de la pandémie du Covid-19

Une étude menée par la plateforme de gestion de développement GitHub, basée sur les données de plus de 40 000 comptes pour organisations payants, révèle que les développeurs travailleraient plus depuis le début de la pandémie du coronavirus, mais aussi les week-ends.

Alors que la phase de déconfinement débute cette semaine dans notre pays, la pandémie de Covid-19 continue de maintenir un grand nombre de salariés en télétravail chez eux, en France et partout dans le monde. En se basant sur les statistiques de plus de 40 000 comptes pour organisations payants, la plateforme GitHub a révélé dans un rapport que les développeurs faisant usage de son service avaient travaillé en moyenne entre 30 et 60 minutes supplémentaires par jour depuis mars 2020.

Ce rapport indique par la même occasion que les développeurs ont pris pour habitude d’étendre leur heures d’activité professionnelle sur les week-ends depuis le début de la pandémie.

Nombre de pull requests par utilisateur actif – 2019 vs. 2020

Cette productivité excessive pourrait se traduire par la crainte des salariés face à une situation économique incertaine mais aussi au souhait de vouloir bien faire afin d’assurer la conservation de leur emploi. De même, une grande partie des développeurs semble ainsi se réfugier dans leurs tâches professionnelles afin de tromper l’ennui de l’isolement.


Dans son rapport, GitHub appelle ainsi à la vigilance face au burnout, car l’étude conduite met en évidence une cadence de développement très prononcée au cours de ces derniers mois, où l’on constate que les développeurs continuent de produire malgré les conditions particulières, mais surtout de manière beaucoup plus amplifiée. Pour exemple, le délai moyen pour merger les pull requests était plus rapide de 2 heures 30 à 4 heures pour la seconde partie du mois de mars par rapport aux indicateurs de l’année 2019.

La plateforme, détenue par Microsoft depuis 2018, nuance néanmoins en soulignant que l’instauration du télétravail, et de fait l’élimination de nombreuses réunions jugées non-productives au profit d’un partage d’informations via des outils collaboratifs aurait également joué un rôle en faveur de ce regain de productivité des développeurs.

Enfin, la crise actuelle semble bénéficier aux projets open source, pour lesquels GitHub a aussi remarqué des temps beaucoup plus courts pour les merges, laissant supposer que les développeurs profitent de leur temps libre confiné pour participer et s’engager de manière plus réactive sur ce genre de projets.

Une augmentation importante du nombre de créations de nouveaux projets open source a d’ailleurs été constatée au cours du mois de mars, comme exposé dans le graphique ci-dessous.

Pourcentage de création de projets open source par rapport à l’année précédente

Rappelons que le mois dernier, GitHub a rendu gratuite son offre pour les équipes, qui permet aux développeurs de faire usage de repositories privés pour leurs développements. Avec cette nouvelle offre, les développeurs peuvent ainsi profiter de toutes les fonctionnalités principales de la plateforme et un nombre illimité de contributeurs peut désormais accéder à des repositories privés.