Quand Visual Studio s’ouvre à la place de Notepad++ et que je l’utilise par flemme