Quand un très gros client me sort une blague hyper naze