Quand un recruteur me demande quels langages j’ai appris et que je lui réponds « le Pascal »