Quand un gros refactoring passe tous les tests unitaires du premier coup