Quand un collègue commence à laver son clavier dégueulasse devant moi le midi


/* by
Bill Vezay */