Quand on nous force la main pour aller en réunion