Quand on me refile un projet pourri