Quand on m’appelle en dernier recours pour un bug