Quand ma journée commence par un crash de la prod