Quand l’expert technique rentre d’un mois de congé