Quand le stagiaire pense avoir amélioré mon code