Quand le stagiaire me dit que « les tests, c’est pour les faibles »