Quand le stagiaire doute des perfs de mon code