Quand le stagiaire corrige le bug d’un senior