Quand le scrum master vient me chercher pour le standup