Quand le commercial me lance sur un « petit projet tranquille »