Quand le chef a besoin de moi pour « un dernier truc pas long » le vendredi soir