Quand le binôme me refile du code non commenté