Quand la prod plante à chacune de nos mises à jour