Quand la mise à jour des bibliothèque corrige toutes les erreurs