Quand j’utilise mon propre framework comme un boss