Quand j’entends quelqu’un utiliser les termes « codage », « informaticien », « programmateur »