Quand j’entends le boss parler d’un hotfix le vendredi soir