quand je réfléchis sur un algo