Quand je n’ai plus qu’une heure pour corriger 20 bugs