Quand je dois répondre à un client qui mélange les termes techniques