Quand je corrige un bug à l’arrache