Quand je casse tous les arguments du client