Quand au bout de 20 mails explicatifs, le client comprend enfin ma demande