Microsoft teste l'intégration de publicités dans l'explorateur de fichiers de Windows 11

Microsoft se la joue full BUSINE$$ en envisageant l'intégration de publicités dans l'explorateur de fichiers de son OS, erk.

Cette nouvelle "fonctionnalité" de Windows 11 a été repérée par un utilisateur faisant partie du programme Insider MVP de Microsoft, après que celui-ci ait installé le dernier build Insider (22572) publié la semaine dernière.

Dans son tweet où il partage une capture d'écran de sa trouvaille, un bandeau publicitaire sous forme textuelle, affiché juste au dessus de la liste des dossiers et fichiers dans le gestionnaire de fichiers par défaut de Windows.

On remarque dans la capture que Microsoft semble privilégier la mise en avant de ses propres services et produits dans cet espace - en l'occurence ici l'abonnement à son vérificateur d'orthographe et de grammaire Microsoft Editor, un concurrent de la solution Grammarly fondée en Ukraine. Un autre utilisateur indique quant à lui avoir eu un message l'invitant à consulter les templates PowerPoint exposés sur le site Office.com (dont les versions "premium" sont accessibles avec un abonnement Microsoft 365, évidemment).

De manière générale, Microsoft a déjà a plusieurs reprises fait le forcing pour imposer ses propres produits à ses utilisateurs (à quand les pubs dans VS Code ?). Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que la firme de Redmond tente le coup de la réclame avec son explorateur de fichiers Windows : en 2016, celui-ci avait été en effet pris sur le fait avec une annonce promouvant le service OneDrive.

De leur côté, les publicités découvertes récemment ne semblent plus s'afficher depuis ce partage et la levée de boucliers des utilisateurs Windows qui s'en est rapidement suivi. Microsoft fonctionnant avec une stratégie de tests A/B pour ses déploiements de features, qui plus est auprès de groupes d'utilisateurs très réduits, il est fort probable que celle-ci ait été désactivée... pour le moment.

Suivre Les Joies du Code sur Twitter