[ 🔴 JE SUIS EN LIVE SUR TWITCH ]

Microsoft étend son partenariat avec OpenAI, le labo derrière ChatGPT, avec un deal à 10 milliards de dollars

Image d'illustration : DEPOSITPHOTOS

Shut up and take my money — Seulement quelques jours après avoir annoncé une large vague de licenciements (10 000 emplois seraient concernés), Microsoft officialise un investissement de plusieurs milliards de dollars — et à long terme — à destination d'OpenAI, l'entreprise à qui l'on doit les intelligences artificielles ChatGPT et DALL-E.

Annoncé dans un billet officiel sur le blog de Microsoft, ce partenariat se présente comme la troisième phase de collaboration entre le géant de la Tech et la startup montante du moment, valorisée à pas moins de 29 milliards de dollars en ce début d'année.

10 milliards pour la gloire

Le deal en question avoisinerait la somme colossale de 10 milliards de dollars, et vise à permettre selon Satya Nadela, l'actuel CEO de Microsoft, de "faire avancer les recherches de pointe en dans le domaine de l'IA et de démocratiser l'usage des intelligences artificielles sous la forme d'une nouvelle plateforme technologique".

Dans les faits, Microsoft s'engage avec ce partenariat à développer et mettre à disposition d'OpenAI l'infrastructure de supercalculateurs nécessaire pour assister la structure dans ses recherches (parce que de la data à traiter, vous vous en doutez, il y en a à foison). La firme de Redmond devient ainsi le partenaire cloud exclusif d'OpenAI avec sa plateforme Azure.

Le géant américain a déjà tissé des liens forts avec le laboratoire cofondé par Elon Musk et Sam Altman au cours de ces trois dernières années, et a notamment commencé à commercialiser pas plus tard que la semaine dernière son nouveau service Azure OpenAI, qui accompagne les entreprises dans l'usage de modèles d'intelligence artificielle pour leurs applications.

MSFT à la sauce GPT

Dans le cadre de cette collaboration qui passe au niveau supérieur, les services cloud de Microsoft intégreront les solutions d'OpenAI au sein de leurs produits, APIs, voire même... dans leur moteur de recherche.

Une rumeur fait en effet part d'une possible intégration de ChatGPT dans Bing, de quoi mettre un gros coup de pression à Google, qui serait par ailleurs passé en alerte rouge dans ses plus hauts quartiers depuis la sortie officiel du chatbot.

Microsoft envisagerait par la même occasion d'implémenter un modèle de langage dans les applications bien connues de son pack Office : Word, PowerPoint et Outlook.

De son côté, OpenAI est sur le point de déployer la version payante de ChatGPT dans les jours à venir. Alors qu'aucune information sur son tarif n'a encore été donnée par l'entreprise, des utilisateurs inscrits sur la liste d'attente de ce service auraient vu apparaître la mention d'un abonnement de 42 dollars par mois.

À lire aussi sur Les Joies du Code :

À propos de l'auteur
Nicolas Lecointre
Chief Happiness Officer des développeurs, ceinture noire de sudo. Pour rire, j'ai créé Les Joies du Code. J'utilise Vim depuis 10 ans parce que je sais pas comment le quitter.