[ 🔴 JE SUIS EN LIVE SUR TWITCH ]

La Linux Foundation lance la Open Metaverse Foundation pour créer les nouveaux standards du metaverse

Image d'illustration : DEPOSITPHOTOS

Encore un metaverse ? — À l'initiative de la Linux Foundation, la Open Metaverse Foundation aura pour mission de définir les nouveaux standards du metaverse de demain.

La Open Metaverse Foundation : contre le monopole

Les acteurs agissant et travaillant sur le metaverse se multiplient, mais le plus gros poisson dans le game actuel reste bien évidemment Meta.

Ça fait peur à certains — et on peut le comprendre — mais pour les rassurer, la Linux Foundation (un consortium à but non lucratif qui se battait déjà il y a des années contre Microsoft en faisant la promotion de Linux) va tenter d'établir les nouveaux standards et de développer un logiciel open source pour le metaverse.

Aujourd'hui c'est face à Meta (et ses Metamates) qu'ils se retrouvent.

Ryan O'Brien, directeur exécutif de la Linux Foundation a déclaré que l'idée derrière cette nouvelle structure était de créer un metaverse "inclusif, mondial, indépendant des fournisseurs et évolutif".

De nombreuses sociétés, déjà actives, ont rejoint le projet dès le depart : Cloud Native Computing Foundation, Futurewei, GenXP, Hyperledger Foundation, LF Edge & Networking, Open Voice Network et Veriken, et apportent leur expérience nécessaire à l'établissement de ces standards, tant le champ d'action est vaste (IA, Cloud, identités numériques...).

Le groupe aurait commencé à travaillé sur un glossaire et défini le metaverse, ce qui, vu l'ampleur de la question, est un premier gros chantier terminé.

À l'heure actuelle, de nombreuses questions restent toujours en suspens, et même si cette organisation est toute jeune, O'Brien espère une première version dans 18 mois. Optimiste peut-être, mais ça n'en reste pas moins prometteur, d'autant qu'il fait mention "d'une norme d'interopérabilité de base".

Parmi les questions posées au sein de la Open Metaverse Foundation, celle de l'utilisation des blockchains et des cryptomonnaies fait débat et certains seraient nerveux par rapport à ces sujets.

Il semble peu probable que ces technologies soient écartées du projet final, mais elles risquent d'être très cadrées pour sécuriser leur utilisation (que les crypto-bros respirent).

Il est aussi question en interne du format choisi pour l'uniformisation des assets et deux candidats semblent sortir du lot : Universal Scene Description, une technologie open source initialement créée par Pixar, et glTF, une technologie de transmission 3D pour le web.

Enfin, il semblerait que les différents projets de la fondation sortent sous licence Apache MIT ou Creative Commons. Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à vous rendre sur le site de la fondation.

À lire aussi sur Les Joies du Code :

À propos de l'auteur
Etienne Moureton
Développeur Frontend chez unflux & Freelance. Etudiant en Master 2 CTO & Tech Lead à HETIC. Globalement, j'aime construire de petits produits, expérimenter des trucs... Tant que ça touche à du dev.