Linus Torvalds demande aux devs du noyau Linux d'arrêter de livrer au dernier moment "comme des étudiants"

Image d'illustration : DEPOSITPHOTOS

Linux 6.1 est là — La release candidate 1 du kernel Linux vient de sortir ! Dans le cadre de la mise à disposition de cette nouvelle mouture du noyau, son patron, Linus Torvalds, a tenu à adresser une requête particulière à l'attention des programmeurs qui participent à son développement.

Chaque nouvelle version du kernel est précédée d'une "fenêtre de merge" de deux semaines, au cours de laquelle les développeurs contributeurs sont invités à soumettre ce qu'ils souhaitent y intégrer.

Dans sa dernière note hebdomadaire dédiée aux avancées sur le noyau, Linus Torvalds déclare que la version 6.1 ne se présente pas comme une très grosse release, "seulement" 11 500 commits ayant été reçus au lieu de 13 500 pour la précédente.

Le créateur de Linux a également demandé aux contributeurs d'ajouter leur code plus tôt dans le processus à l'avenir, afin de lui rendre la tâche plus agréable.

Comme il l'indique dans son billet : "oui, la fenêtre est de deux semaines, mais c'est principalement pour me donner le temps de contrôler les choses, il ne s'agit pas de deux semaines de rush pour monter une branche à l'arrache et la faire suivre à Linus le dernier vendredi de ces deux semaines. [...] La règle c'est que les choses doivent être prêtes *avant* la fenêtre de merge."

Celui-ci ajoute : "le concept de la nuit blanche pour rendre un document la veille de la deadline est une chose que vous ne devriez plus reproduire depuis l'université, et qui n'est pas tolérable pour le développement d'un kernel."

Le tout agrémenté d'un cinglant "Vous saurez vous reconnaître".

Comme cela a été annoncé le mois dernier, Rust est le premier langage à faire son entrée dans le noyau Linux après plus de 30 années d'exclusivité pour le langage C.

Torvalds précise néanmoins que cette entrée en matière reste relativement modeste : il n'y a pas de code Rust à proprement parler dans le kernel dans sa version 6.1, mais l'infrastructure nécessaire à sa prise en charge a été mise en place.

À lire aussi sur Les Joies du Code :

À propos de l'auteur
Nicolas Lecointre
Chief Happiness Officer des développeurs, ceinture noire de sudo. Pour rire, j'ai créé Les Joies du Code. J'utilise Vim depuis 10 ans parce que je sais pas comment le quitter.