« Je vois des gens qui sont morts »