git-blame-someone-else : blâmez les autres pour votre mauvais code !

Imaginons que vous ne soyez pas la meilleure développeuse ou le meilleur développeur du monde (imaginons, hein ! 👀). Que diriez-vous de disposer d'un moyen redoutable de vous dédouaner quand ça tourne mal pour votre code — et potentiellement pour vous, donc ?

Finie l'angoisse du git blame qui va encore (et toujours) cracher votre nom pour votre code pété : découvrez git-blame-someone-else !

L'objectif de ce petit projet partagé il y a 6 ans par Jay Phelps, actuellement développeur pour la plateforme web de Netflix : attribuer le nom d'un de vos collègues (préférés) à l'un de vos commits (ou à tous, après tout).

Pour l'installer, rien de plus simple :

$ git clone https://github.com/jayphelps/git-blame-someone-else.git
$ cd git-blame-someone-else
$ sudo make install

Une fois git-blame-someone-else en place, il ne vous reste plus qu'à récupérer l'ID d'un de vos commits (via la commande git log), puis à exécuter la commande git blame-someone-else suivie de l'auteur que vous souhaitez incriminer et de l'ID du commit en question.

Pour confirmer la prise en compte du changement dans l'historique git, l'outil vous affiche le message d'information "You're officially an asshole", que je laisse à la compréhension des plus anglophones d'entre nous.

Bien évidemment, ce projet a été créé pour le fun, et est fortement déconseillé pour un usage réel (de toute façon, vous finiriez par vous faire griller, hum).

Pour la blague, l'auteur a par ailleurs mis à jour l'un des commits de son propre projet en se faisant passer pour l'emblématique fondateur de Linux, Linus Torvalds !

Voir le projet git-blame-someone-else sur GitHub

À lire aussi sur Les Joies du Code :

😱 Top 22 des phrases capables de choquer un développeur

💾 Nostalgique de Windows 95 ? Ce thème Linux (oui) est fait pour vous !

😎 Original : il crée son CV sous la forme d'un terminal Linux