Grillé : le site allemand d’Intersport affichait un nombre random de visiteurs sur ses produits

Hello World! Je ne peux m’empêcher de vous partager ici cette perle, que vous avez été nombreux à m’envoyer sur les réseaux sociaux : le site allemand d’Intersport vient d’être pris « la main dans le sac » en affichant littéralement un nombre aléatoire de visiteurs sur ses produits, avouez que c’est osé ! 😅

Vous les connaissez, ces bons vieux bouts de texte à la con qui cherchent à vous mettre la pression en espérant vous pousser à l’achat sur les sites de e-commerce ou de réservation juste pour vous informer que « X visiteurs sont actuellement en train de consulter ce produit » ?

Et bien le site allemand d’Intersport vient de se faire griller (en beauté) avec un compteur de visiteurs « en temps réel » complètement bidon !

Le hack dégueulasse, repéré et partagé par un utilisateur de Reddit, consiste en l’usage d’un div dans lequel du JavaScript vient insérer une valeur aléatoire en se basant sur les valeurs d’attributs « data-random-generator », « data-minvalue » et « data-maxvalue » (lol).

Comme exposé sur la capture d’écran partagée avec l’INSPEKTOR de Firefox (oui, je trouve que la version allemande ajoute un petit quelque chose qui me donne envie d’écrire en majuscule), le nombre random à afficher doit être compris entre 5 et 30.

Voyez par vous même comment 24 visiteurs se retrouvent ainsi à consulter « en même temps » des TISCHTENNISSCHLÄGER (raquettes de ping pong, de rien) :

L’utilisateur ayant partagé la capture ajoute en commentaire que le site allemand d’Intersport se targue de proposer 250 000 références de produits.

En multipliant cela par le nombre minimum autorisé par ce magnifique générateur (5), on obtient 1,250 millions de visiteurs sur le site en simultané, soit… 1% de la population de l’Allemagne, minimum. Et ça, ça fait quand même beaucoup de monde intéressé par le sport et surtout sur le même site en même temps, n’est-ce-pas ?

Seulement quelques heures après le partage de cette capture, le texte en question a été retiré de toutes les pages produits du site d’Intersport en Allemagne.

A noter que le site Booking.com avait notamment été recadré il n’y a pas si longtemps que ça pour une pratique similaire, en faisant croire à tort à ses visiteurs que certaines chambres étaient les dernières disponibles dans certains établissements (surprenant !).

Abonnez-vous aux Joies du Code sur Facebook
Suivre Les Joies du Code sur Twitter

Trouve le job que tu mérites, maintenant.

Les meilleures entreprises tech postulent pour toi sur talent.io