« Eh !… A l’année pro… »