Pas drôle : un datacenter d’OVH détruit dans un incendie cette nuit à Strasbourg

Une partie du datacenter d’OVHcloud à Strasbourg a été ravagé par un incendie cette nuit, de nombreux sites web sont indisponibles depuis.

L’incendie s’est déclaré peu avant 1 heure du matin dans la nuit de mardi à mercredi, pour une raison encore inconnue, et n’a fort heureusement fait aucune victime.

Octave Klaba, le PDG d’OVH, a partagé au fil des événements cette nuit et ce matin des updates sur l’incident sur les réseaux sociaux :

Au dernières nouvelles, c’est le datacenter SBG2 de la société qui a (vraiment) pris cher : la structure étant totalement embrasée à l’arrivée des secours, les pompiers dépêchés sur place (plus d’une centaine !) ne sont pas parvenus à interrompre la propagation du feu pour ce bâtiment.

Une partie de l’unité SBG1 a également été détruite dans l’incendie. Les autres datacenters aux alentours ont quant à eux pu être protégés avec succès par les sapeurs-pompiers, mais sont tous coupés par mesure de précaution.

Suite à cet incident, de nombreux sites web sont tombés : les sites du gouvernement Démarches simplifiées et data.gouv.fr ont été indisponibles une bonne partie de la matinée. Mais aussi le site de l’aéroport de Strasbourg, celui du club de rugby de Clermont-Ferrand, ou encore l’application CityScoot.

Ce matin, Octave Klaba, qui s’est rendu sur place, précise que l’ensemble des unités ont été éteintes, et une première vérification de l’unité SBG3 (qui a eu très très chaud, car collé au SBG2 – voir photo plus haut) se veut rassurante, car l’ensemble des serveurs qui s’y trouvent sont OK. Les équipes d’OVH travaillent actuellement sur un plan de relance pour ces serveurs mais ne se prononcent pas encore sur le délai.

On souhaite beaucoup de courage et de force aux amis d’OVH, je sais que pas mal d’entre eux ont d’ailleurs l’habitude de passer une tête sur Les Joies du Code ! 😉

Et je vous vois, en train de DL vos backups en mode « oh ben oui ça c’est vrai on sait jamais hein ». 👀

(D’autres diront que les données sont vraiment dans le cloud maintenant. ok je sors.)

S’abonner aux Joies du Code sur Facebook

Suivre Les Joies du Code sur Twitter