cURL a fêté ses 23 ans ce week-end !

Ce genre de petit logiciel que tout le monde utilise sans même le savoir ! 😉 L’outil en ligne de commande open source cURL, utilisé pour obtenir ou envoyer des données à l’aide de la syntaxe URL a soufflé sa 23ème bougie le samedi 20 mars 2021.

Comme l’indique son créateur Daniel Stenberg dans un billet sur son blog pour marquer l’occasion, la date de création officielle de cURL est le 20 mars 1998, jour où le premier tar de l’outil a été généré.

Le développeur suédois précise que le développement de cURL avait néanmoins été initié deux ans auparavant, en 1996, alors qu’il a commencé à contribuer à un projet nommé httpget, dont la version 0.1 de l’époque ne consistait qu’en un unique fichier C de 300 lignes de code. Au fil des mois, Daniel Stenberg, principal développeur de la solution, en améliore les fonctionnalités, mais étend aussi son périmètre, en ajoutant par exemple la prise en compte des protocoles Gopher et FTP.

Il cherche alors un nouveau nom, qui sonne comme il le dit dans « le style Unix ». Son outil s’exécute côté client (« c »), et travaille avec des URLs. Quoi de plus naturel alors que cURL, un nom court, simple et fun ? 🙂

La bibliothèque libcurl fait son apparition en 2000, et contribue à propulser l’adoption de cURL dans le monde. Alors que libcurl est utilisée par Android et iOS, aucun des deux OS n’expose l’usage usage de la bibliothèque sous forme d’une API. Des applications mobiles manipulant d’important volumes de données en sont donc venues à intégrer leurs propres builds de libcurl, comme YouTube, Instagram, Spotify ou Netflix (autrement dit, quasi tous les smartphones embarquent avec eux plusieurs installations de cURL).

Daniel Stenberg note que libcurl est par la même occasion utilisée par de grandes franchises du jeu vidéo, parmi lesquelles Fortnite, Red Dead Redemption 2, ou encore Grand Theft Auto V.

On la retrouve également dans la majeure partie toutes les voitures modernes, mais aussi de nombreux produits connectés. Son créateur estime ainsi que cURL serait présent sur plus de 10 milliards d’installations dans le monde.

Dans sa première version cURL 4.0 de 2200 lignes de code rendue disponible le 20 mars 1998, le fichier THANKS qui accompagne l’outil remercie 7 contributeurs. Il en compte désormais 2348. Les 300 lignes de codes de 1996 se sont quant à elle transformées en un projet de 172 000 lignes en mars 2021.

Cerise sur le gâteau : Daniel Stenberg, ancien employé de Mozilla, est désormais en mesure de vivre de son projet open source, en travaillant pour une société qui propose du support autour de cURL.

S’abonner aux Joies du Code sur Facebook

Suivre Les Joies du Code sur Twitter