Dans l’attente d’une mise à jour logicielle, les SUV 100% électriques de Volvo sont immobilisés sur des plateformes portuaires

Les premiers modèles du SUV 100% électrique de Volvo, le XC40 Recharge, sont actuellement immobilisés sur les plateformes logistiques des ports aux États-Unis. Le constructeur suédois attend la livraison d’une mise à jour logicielle importante pour ces véhicules avant de pouvoir les remettre à ses clients et concessions.

Le problème : l’intégralité des véhicules ont quitté l’usine Volvo sans que la fonctionnalité « On Call » du constructeur ne soit activée (oups !).

Les ingénieurs informatiques de chez Volvo quand ils l’ont appris :

Ce service, déjà proposé pour d’autres véhicules de la marque, fonctionne sous forme d’abonnement et permet aux propriétaires des voitures qui en sont équipées de contrôler différents éléments du véhicule directement depuis leur smartphone. Les utilisateurs sont ainsi en mesure de lancer la clim ou le chauffage, verrouiller/déverrouiller leur voiture grâce à l’application de Volvo (ils peuvent également consulter des infos propres à leur véhicule).

De nombreux acheteurs ont commencé à signaler en ligne que leur réception du SUV électrique se voyait reportée (d’au moins 1 mois et demi), le suivi de leur commande présentant leur véhicule immobilisé dans un port, en l’attente du fix de la part de Volvo.

Le constructeur suédois n’est pas le premier à éprouver ce genre de crise lié au software de nouveaux véhicules : en 2020, Volkswagen avait également reporté la livraison de sa ID.3 full électrique, et avait fini par la livrer avec des fonctionnalités incomplètes.

Trouve le job que tu mérites, maintenant.

Les meilleures entreprises tech postulent pour toi sur talent.io